Bonjour Hend, parle-nous de toi ?

Je suis Hend Kammoun, je suis la créatrice de la marque Natyvis et du Laboratoire Natyvis Cosmetics

Je viens du domaine scientifique : je suis diplômée d’un Master en Biotechnologie et Développement de produits de santé. Ensuite j’ai validé un MBA en Marketing Management. J’ai aussi fait un master en Science du Végétal puis une formation en aromathérapie et développement de produits naturels.

J’ai créé une première entreprise quand j’étais en Tunisie. C’était une entreprise de distribution de cosmétique naturelle. Je faisais partie des tous premiers à avoir introduit la cosmétique naturelle en Tunisie. 

Ensuite je suis venue en France et j’ai acquis de l’expérience dans d’autres domaines : multimédia, joaillerie, édition de livres, etc…

Puis j’ai lancé ma marque : Natyvis fin 2018.

Quelles ont été tes motivations pour créer une marque de cosmétique ?

L’idée est venue durant mes études en biotechnologie et développement de produits de santé. Nous avons pu étudier la cosmétique naturelle, la cosmétique conventionnelle et aussi la dermo-cosmétique.

J’ai vu toutes les nuisances que les produits chimiques peuvent causer sur notre santé et cela m’a fait peur.

C’est alors que je me suis fait la promesse de créer quelque chose de bénéfique pour les gens. Je ne pouvais contribuer à créer des choses qui allaient dégrader la santé des hommes et des femmes.

Aussi, mon père est dans le tourisme, ce qui m’a permis de tester des soins dans des centres de thalassothérapie. J’allais au spa, me faisais masser… c’était un véritable plaisir ! C’est comme ça que j’ai appris à aimer les produits cosmétiques et apprécier le bien-être qu’ils procurent.

Tout était réuni : se faire du bien, prendre soin de sa peau, et en plus je pouvais être au laboratoire ! Oh oui ! J’adore ça. 😊

Dès le départ, je voulais créer ma marque. Cela devait se faire en plusieurs étapes. D’abord créer la boîte de distribution avec pour objectif de faire naître mon réseau. Ensuite donner vie à ma marque de cosmétiques.

Ce réseau m’attend en Tunisie actuellement : mes contacts me sollicitent pour vendre sur place.

Voilà ! J’ai réussi à faire ce que je voulais finalement !

Où es-tu aujourd’hui dans le développement de Natyvis ?

Le concept de base, c’était : un parfum, une couleur, une émotion donc l’idée était d’associer la couleur au parfum pour évoquer des émotions positives. Je suis en développement commercial et en développement produits, car au fur et à mesure la marque a évolué. 

Il faut savoir que quand j’ai lancé la marque, j’étais partie sur une marque de produits pour le corps. En effet, je voulais dire aux gens  “N’oubliez pas votre corps, c’est sympa de prendre soin de son visage, mais il faut aussi prendre soin de son corps”.

C’est pour ça que j’ai lancé une gamme spécifique pour le corps.

Aujourd’hui je travaille sur : 

  • La création d’une gamme visage
  • La création de thés bien-être 

Je travaille aussi sur le concept même : Natyvis ne s’arrête plus au parfum (aromachologie) et à la couleur (chromatologie). Natyvis ambitionne désormais de toucher les 5 sens.

En gros, on s’offre un rituel complet : le soin corps, le soin visage, le petit thé et pourquoi pas le petit biscuit. Quand on dit « je vais utiliser mon rituel Natyvis » : c’est je vais m’octroyer une demi-journée ou une journée où je prendrai soin de moi. 

Tu te fais plaisir avec les produits en touchant tous tes sens :

  • Avec le toucher (les textures) ;
  • Avec l’odorat (les parfums) ;
  • Avec la vue (les couleurs) ;
  • Avec le goût (les thés) ;
  • Avec l’ouïe (pour chaque gamme, je souhaite créer une mélodie qui sera associée à ce moment spécial).

Natyvis, c’est une gamme de produits qui touchent tous les sens et qui amène le bien-être du spa chez vous. 

Votre corps est ce que vous avez de plus précieux, alors prenez soin de lui !

Quelles sont les prochaines étapes de Natyvis ?

Que signifie la cosmétique responsable pour toi ?

Comment communiques-tu avec ta communauté ?

Je fais de la communication sur les réseaux sociaux (Instagram et Facebook) où j’essaye d’être toujours présente.

Au début, je faisais énormément de salons, ce qui m’a permis d’être en contact direct avec les gens. Comme il y avait cette proximité déjà installée, les clientes ont continué à me contacter au téléphone, à m’envoyer des mails, à m’envoyer des messages sur les réseaux sociaux.

Mes clientes sont engagées et n’hésitent pas à mettre des commentaires sous mes posts.

Comment concilies-tu tes missions en tant que patronne d’un laboratoire et en tant que marque ? Parle-nous un peu de ton activité de laborantine.

Pour l’instant, des gens de mon entourage m’envoient des contacts. Des porteurs de projet m’ont contactée via LMCE, via le Club Cosmethiques, etc… Pour l’instant, les affaires arrivent principalement par le réseau. (petite anecdote : j’ai même fait des rencontres pendant mes vacances à la plage) 😉.

Comment je fais pour concilier ? Concilier les 2 parties de l’activité c’est assez compliqué étant donné que j’essaie de tout gérer seule.

Mais je prends des stagiaires pour m’aider dans certains aspects du travail (Community management, laboratoire, Marketing, commercial, etc.)  

J’essaye aussi de m’organiser avec une To Do List. J’ai besoin d’être dans le laboratoire, j’ai besoin de formuler, c’est un réel besoin.

Quels sont les entrepreneurs que tu admires ?

Une marque que j’aime beaucoup et admire c’est Alltigers d’Alexis Robillard. J’ai eu l’occasion d’échanger avec lui.

Et une autre personne que j’admire c’est Sandrine Lecointe. J’admire sa capacité à réseauter. J’aimerais tellement pouvoir constituer un réseau comme elle le fait.

Pourquoi avoir adhéré à la Maison de la cosméthique ?

J’ai adhéré à l’association La Maison de la Cosméthique en 2019, pour plusieurs choses :

  • Tout d’abord, les filles m’ont contactée pour la foire de Paris. J’ai voulu tenter l’expérience collective et j’ai trouvé génial de pouvoir se regrouper.
  • J’en avais marre de travailler toute seule.  

En effet, en France, je n’ai pas le même réseau que j’ai en Tunisie.

  • Ensuite, grâce à La Maison de la Cosméthique, j’ai trouvé une bonne opportunité pour avoir du réseau, pour rencontrer des gens qui sont comme moi, et pour partager mes connaissances et mes expériences.

Merci beaucoup Hend pour ta confiance.

En attendant la sortie du rituel beauté, retrouvez Natyvis & Hend sur leurs réseaux sociaux :

FacebookInstagram, Twitter ainsi que sur son site web.

Vous souhaitez comme Hend créer votre propre rituel ?