LES TRÉSORS D’ONISHA, la valorisation de terroirs africains !

Bonjour, présente-toi en quelques mots.

Je m’appelle Manuela j’ai 36 ans, je suis titulaire d’un BTS en comptabilité et gestion, et d’un titre d’assistante de vie. Professionnellement parlant mon parcours est assez hétéroclite, j’ai eu des expériences dans le domaine comptable, administratif, recouvrement, animation commerciale et aide à la personne. Mon dernier et actuel poste est conseillère en insertion professionnelle.

En ce moment je travaille à l’élaboration de ma gamme de produits capillaires pour les locksés et cuir chevelu à problèmes. Et d’un savon anti imperfections pour le visage.

As-tu toujours voulu être entrepreneure ? Qu’est-ce qui t’amène à ton projet de cosmétique aujourd’hui ? Tes motivations ?

D’aussi loin que je me rapelle, j’ai toujours voulu être une femme d’affaires. A mes 9 ans je me l’étais promis. J’allais faire le tour du monde et épouser un footballeur (pour le moment j’ai 1 sur 3 😉

Si tu devais décrire en un mot, quel serait-il ?

Est-ce que la crise sanitaire a affecté ton projet? Quelles sont les leçons que tu en tires ?

Pour ma part j’ai créé mon entreprise pendant la crise sanitaire : c’était le déclencheur. Mon activité étant essentiellement en e-commerce, je n’ai pas subi les effets négatifs de la crise sanitaire. Étant donné que la vie d’entrepreneure et salarié n’est pas toujours facile, je peux dire que je tiens la barre. Il y a des moments creux et d’autres plus prolifiques.

Quelles sont les valeurs que tu souhaites transmettre à travers Les Trésors d'Onisha ?

Je suis attachée à la qualité et la provenance des ingrédients et actifs présents dans mes produits qui sont 100% naturels et d’origine africaine, sans actifs cancérigènes ou perturbateurs endocriniens. Je mets également l’accent sur mon service après-vente et à la satisfaction de mes clients (es).

Je suis attachée à la qualité et la provenance des ingrédients et actifs présents dans mes produits qui sont 100% naturels et d’origine africaine.

MANUELA EPOUPA

Les Trésors d'Onisha ET SES VALEURS

QUELS SONT TES MODÈLES ? ET POURQUOI ?

  • Michelle Obama, pour sa persévérance et l’influence qu’elle a pu avoir sur son époux et son entourage.
  • Stéphanie Mbinda, une entrepreneuse et femme d’affaire camerounaise qui investit dans plusieurs domaines d’activité et est partie de rien.
  • Marthe Carine, entrepreneuse camerounaise et conférencière dont le parcours m’inspire beaucoup également.

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu à une personne qui veut entreprendre dans la cosmétique ?

  • Bien définir sa cible, en effet l’étude de marché permet de proposer le bon produit pour le bon client. 
  • Se trouver un réseau d’entrepreneur qui sera un support en cas de doute ou de recherches d’informations, 
  • Prendre toutes les informations sur son secteur d’activités auprès des organismes comme la chambre de commerce, la BGE, la BPI et pleins d’autres qui pourront intervenir en cas de besoin de financement, de formation avant l’immatriculation ou le démarrage de l’activité.

Quelles sont tes prochaines étapes et objectifs ?

La prochaine étape c’est de changer de statut juridique. Ensuite, j’espère lever des fonds par un crowdfunding pour ma gamme capillaire, et aussi participer à des évènements. Je compte démarrer ce programme dès janvier 2023.

Qu’attends-tu, de cet évènement " Cosméthique Popup Store ?" Que vas-tu y présenter ?

J’attends du pop-up store de faire des rencontres enrichissantes, me faire connaître “Les Trésors d’Onisha” ainsi que ma marque et mes produits. J’y présenterai ma gamme de plantes médicinales, les huiles et soins pour le corps et les cheveux dont mon fameux beurre de chébé.

Merci beaucoup à Manuela EPOUPA, fondatrice de "Les Trésors d'Onisha"

Vous souhaitez faire comme Manuela ?