L'équipe LMCE en action
Nos actions
La Maison de la CosmÉthique
Devenez membre !
Nos ateliers
Nos ateliers

La Maison de la CosmÉthique

Conjuguer cosmétique et éthique… Naissance d’un collectif engagé et ambitieux

Il était une fois La Maison de la CosmÉthique… C’est une histoire de femmes et de perspectives, une histoire de solidarité et de bienveillance, une histoire de convictions et d’avenir.
À l’origine, le constat d’un changement dans la manière dont les femmes choisissent leurs cosmétiques : quels impacts sur la santé ? Sur l’environnement ?
Puis la volonté de 6 femmes, impliquées et entrepreneuses, ayant le désir de faire bouger les choses avec leurs entreprises respectives.

Enfin, la rencontre de ces 6 femmes qui se sont fédérées autour d’un projet commun.

Métamorphose du paysage

Dans nos rituels quotidiens, les produits d’hygiène et de cosmétique sont en général les premiers que l’on utilise dès le matin mais aussi les derniers avant le coucher. Et s’agissant de leur utilisation, une nouvelle tendance forte s’affirme depuis quelque temps, celle de consommer de façon écoresponsable.

Lassée d’une société qui consomme n’importe quoi, n’importe comment et finalement sans réels bénéfices, une majorité de plus en plus grande de femmes et d’hommes souhaitent profiter de produits cosmétiques biologiques, formulés avec des matières premières naturelles dont la provenance est clairement affichée.

Des produits qui soient également élaborés de la manière la plus pure, dans le respect de la réglementation et de préférence favorisant l’équité sociale.

Des femmes et des hommes, qui aujourd’hui au travers des produits qu’ils choisissent, cherchent à retrouver de vrais savoir-faire, des traditions, une production à une échelle plus humaine, plus respectueuse et solidaire.

Changement de perspectives

Issues d’univers professionnels très différents, les 6 femmes qui ont donné naissance à la Maison de la CosmÉthique, engagées dans une démarche entrepreneuriale, souhaitent changer la donne : être utile, affirmer leur écocitoyenneté au travers de l’économie sociale et solidaire et s’investir avec le désir fort d’être citoyennes du monde mais dans le respect de leurs racines ainsi que de celles de chacun.

Aïssata, a distribué pendant 8 ans une multitude de marques de cosmétiques naturels au sein de son concept store éthique et ethnique. Aujourd’hui elle développe sa propre gamme de produits cosmétiques naturels capillaires et corporels formulés à base d’ingrédients agroalimentaires d’Afrique de l’ouest. (https://www.facebook.com/SoandSoNaturalBeautyCorner/ – https://www.linkedin.com/in/a%C3%AFssata-tounkara-b75461131/)

Codou, a découvert la saponification à froid et ses bienfaits il y a quelques années. Elle a créé Adduna Beauté. Made in France et riche du monde, ADDUNA BEAUTE, c’est un parti-pris cosmopolite assumé, à l’image de la créatrice de la marque et la mise en avant de matières premières précieuses du monde entier. (https://www.linkedin.com/in/codoucisse/)

Laurentine, ingénieure de formation, travaille dans la gestion des établissements sanitaires et Médico-sociaux. En parallèle, elle crée une marque qui ambitionne de proposer des ingrédients et produits cosmétiques naturels et biologiques “Made in Cameroun” issus des meilleurs terroirs du monde.

Michelle, après 20 ans passé en finance auprès de grandes structures, en quête de sens, elle a voulue revenir à l’essentiel vers ses passions, des passions qu’elle a hérité de sa grand-mère, l’amour de la nature, des plantes et l’utilisation de remèdes traditionnels.  Fondatrice de Haniarôm, partage ses compétences en aromathérapie au travers d’ateliers de sensibilisation sur les bienfaits des huiles essentielles et de la cosmétique naturelle (facebook.com/guidearomatherapie/ – https://www.instagram.com/michellehaniajg/– https://twitter.com/MichelleJoets)

Odile, quant à elle, lutte contre le gaspillage alimentaire en valorisant les noyaux de gros fruits comme les mangues pour les transformer en ingrédients pour l’industrie cosmétique. (www.1001noyaux.com / fb :@1001noyaux)

Enfin Sandrine a décidé de mettre en avant les savoir-faire, les traditions et les plantes de Madagascar à travers sa marque de soins naturels « Madagas’Care Cosmétiques » fabriqués en France. Une entrepreneure qui allie passion de la cosmétique, de son île et agit concrètement pour l’environnement (www.madagas-care.comhttps://www.facebook.com/madagas.care.cosmetiques)

Nouveaux horizons

Six femmes, six ambitions, six implications, une rencontre… et une naissance. La Maison de la CosmÉthique a ainsi vu le jour en 2017 parce qu’une cosmétique éthique est possible et viable.
Une ambition : conjuguer cosmétique et éthique.
Des valeurs : partage, bienveillance, entraide et solidarité par le développement d’une économie locale en France et hors frontières.
Des engagements : développer et assurer la promotion de la cosmétique biologique, naturelle et éthique ; accueillir, sensibiliser et former tous types de public à la « cosméthique », contribuer au développement et à l’essor d’entreprises du secteur de la cosmétique biologique, naturelle et éthique en France et au-delà au cœur d’un écosystème propice à l’autonomie, et à l’épanouissement.

Dans le but de former, mutualiser, valoriser, développer, La Maison de la CosmÉthique propose :

  • Des ateliers pratiques et des formations professionnalisantes
  • Des animations de sensibilisations auprès du grand public
  • Un accompagnement au développement de projet d’entreprise dans le secteur de la cosmétique bio et éthique
  • La structuration de filières de matières premières
  • La mise à disposition d’un laboratoire de formulation de prototypage.

D’utilité reconnue

Intéressante pour les institutions, associations et départements cherchant à développer le tissu économique local, sélectionnée par la fabrique Aviva, La Maison de la CosmÉthique, dont la démarche est unique, engagée et solidaire, a trouvé des parrains, professionnels reconnus, qui partagent leurs valeurs.

  • Julie Schwarz, fondatrice d’Econovia, une agence de communication spécialisée dans la conduite de changement de modèles économiques socio-innovants, faisant de la communication un vecteur de transformation au service des acteurs positifs.#ESS#RSE#DD.  
  • Michel Pobeda, fondateur de la société Codina/Labo-Heme, spécialiste des huiles végétales et qui travaille à l’élaboration de formule de savons et produits cosmétiques sans tensio-actifs chimiques afin de proposer une alternative éthique aux laboratoires.

En quelques mots…

La Maison de la CosmÉthique : pourquoi, par qui, pour qui et comment ?

C’est parce qu’il est aujourd’hui indispensable de conjuguer cosmétique et éthique qu’est née La Maison de la CosmÉthique.
Née de la volonté, de l’engagement et des valeurs de 6 personnalités réunies autour de ce projet.
Née de la volonté de sensibiliser mais aussi d’accompagner des porteurs de projet jusqu’à la réussite au sein d’un écosystème propice et inscrit dans une économie sociale et solidaire.
La Maison de la CosmÉthique est née pour que la cosmétique entre dans une nouvelle dimension, respectueuse de l’Homme et de l’Environnement, accessible à tous.